Chargement de la page en cours ...

Les hommages

Photo 423113Monsieur Edouard SACARABANY
Je t'aimerai toujours papa. Bise, ton fils.
Photo 450673Monsieur Pascal GARY
Je garderais un bon souvenir de toi mon ami repose en paix que le seigneur t'accueillir et veille sur toi amitié Roger
Photo 427131Monsieur Pascal BETEILLE
Pascal est mort. Couché ici devant nous. Mais à la vérité c’est nous qui sommes morts, terrassés par le chagrin, et lui qui est debout. Car il en va toujours ainsi : l’esprit des morts survit, dans la mémoire des vivants. Nadine, Franck, Charlotounette... dans le brouillard de la franche-comté, je suis à vos côtés.
Photo 427568Madame Edmée RIELLO née CANO
par asar je voit ton decee sur internet trois jour apres ta mort mamie persone capable de me localiser avec tout les resaus existants
tout les jour depuis que malhereusement je t ai dit aurevoir pour partir avec papi j ai pensee a toi j espere que papi va bien

je lutte pour toi toujour fidelle a ta famille sans rien en echange je tadore ici et audela ma mere

l
Photo 423113Monsieur Edouard SACARABANY
bon voyage cousin, repose en paix, ta cousine Viviane et ses enfants.
Photo 423113Monsieur Edouard SACARABANY
Edwa, Ti Edwa, Gwo Edwa, Gran Edwa...
REPRÉSENTE 972, BOUDOUM, PA NI PASÉ LANMEN Ô SWÈ-A, EDWA KOUMANDÈ !
Photo 423113Monsieur Edouard SACARABANY
J'ai ouï dire à maintes reprises que "la Martinique serait mieux sans les Martiniquais"...
Aujourd'hui, je réponds que la Martinique, sans ses enfants, sans toi (considérant les nombreux hommages qui te sont rendus), se sent mal.

Je te remercie pour la lumière que tu laisses en nous...
Ta lumière, avec elle, nous panserons nos coeurs meurtris.
Compte sur moi pour que l'oeuvre, la vision sur laquelle nous avons si souvent échangés, ne reste pas à l'état d'inachevé.

Édouard, repose en paix.
Lucien, ton frère.
Photo 401903Monsieur Roger MEGIA
Veuillez accepter toutes mes sincères condoléances adressées à toute la famille endeuillée.
Soutien et cordiales salutations
Michèle LECAT
Conseillère Municipale des Angles
Photo 399221Monsieur Jean-Guy DEBOURD
Mon ami,

La dernière fois que je t'ai vu, tu étais en colère, mais pas après moi, ça me console... Cela t'arrivais,rarement, comme cela arrive à tout le monde. Mon regret, c'est qu'aujourd'hui, je suis tristement en colère (mais quand-même je ne t'en veux pas) car je n'ai pas eu l'occasion de te raconter mes aventures des dernières semaines et d'écouter les tiennes, comme nous avions l'habitude de le faire les matins en buvant le café avant d'attaquer le boulot. Dorénavant il ne me restera que des souvenirs, et heureusement, que des bons. Tes moqueries, qui certes n'étaient pas méchantes, ainsi que tes fous rires, tes bruits de couloir qui faisaient rager les uns et qui ouvraient les yeux aux autres, dont on riait ensuite en observant les réactions.... Les beignets de la cantine (oui, oui, tu sais de quoi je parle), les kebabs frites XXL, les stères de bois dont tu me racontais arbre après arbre, branche après branche, les hectares de forêts que tu abattait pour réchauffer les tiens et qui me réchauffaient le cœur à t'entendre en parler....Plein de choses encore que je ne peux pas énumérer tellement il y en a... Tout cela va me manquer maintenant, mais pas que ça, et pas qu'à moi... Tu es à jamais gravé dans ma mémoire, mon collègue, mon ami.
Photo 396751Madame Elisabeth PONGE née FAMBON
Dans ces moments de grande tristesse, je m'associe à votre peine. Sincères condoléances
Photo 391808Madame Marianne DESBONNEZ née DECLERCQ
Nous garderons toujours un très bon souvenir de Marianne, femme de caractère, joie et dynamisme incarnée. Je n'ai pas d'autre souvenir de Marianne qu'avec un sourire sur les lèvres ou dans un éclat de rireNous garderons toujours un très bon souvenir de Marianne, femme de caractère, joie et dynamisme incarnée. Je n'ai pas d'autre souvenir de Marianne qu'avec un sourire sur les lèvres. C'était un rayon de soleil qui apportait la joie (et le bruit) là où elle était.
Je salue ton courage Marianne.
Tu es partie trop tôt mais tu as bien mérité de te reposer maintenant tu peux souffler et amuser la galerie là haut.
Nous ne t'oublierons pas Marianne.Repose en paix
Photo 375939Monsieur GABRIEL PERRIER
A toi, le frère de mon cher papa,
dont j'ai tellement admiré le courage, la force, toute en discrétion, sans jamais faire trop de bruit. Un jour, tu m'avais dit que tu préférais faire le spectateur plutôt que l'acteur dans la vie. Et pourtant, quel courage, quelle force derrière cette grande discrétion! Je n'oublierai jamais ta venue le jour de l'enterrement de papa, ton grand frère...à bout de forces oui, mais debout, là, avec nous. Je m'étais alors dit que tant que tu serais là, et bien, mon papa, ferait encore un peu partie de notre vie. Vous vous ressembliez tant dans votre façon de penser à tout (même au pire! ce qui nous amusait souvent), dans votre façon de parler... Aujourd'hui, c'est toi qui pars à ton tour. Tu vas nous manquer horriblement (je pense aussi tellement à Dany), mais je me dis que c'est sûr que vous vous êtes retrouvés là-haut ...et avec mémé en prime, qui te manquait tant. Je me dis aussi que nous, ici, on vous garde dans nos coeurs pour le reste de notre vie. Et on compte sur vous pour continuer à nous aider à être vivants quand même, vous qui l'étiez tant! Merci pour tout mon tonton Gaby! Fabienne
Georges
Papi, Merci d'avoir été la, car sans toi, nous y serions pas.
Les coquelicots nous ferons à jamais penser à toi.
Et c'est en ton hommage que j'avancerai aussi loin que possible, même après mes limites.

Merci à toi et embrasse Eric,
On t'aime.

Ton petit fils et sa "blonde",

Jimmy et Marie-Pier
Georges
Tout d'abord à toutes les trois et Axel en ses durs moments difficiles et éprouvants désolés de ne pas être à vos cotés de par la distance mais dans nos cœurs vous êtes et toutes nos pensées vous occupez et vous accompagnent .

Nous vous embrassons très fort et vous aimons

        Jimmy, Teddy, Gwendoline et Michel

        Georges

Né en 1935 un 23 Juillet
Tu t'es éteint à l'aube de tes 80 étés
Du Nord au Sud tu as déménagé
Pour certaines raison la vie ainsi en avait décidé.

Celle-ci ne t'a guère épargné
Bien des luttes tu as toujours dû mener
La disparition subite d'un enfant t'a beaucoup éprouvé
Et la maladie à nouveau s'est installée.

Belle preuve de courage et de volonté tu as démontré
Leçons de vie toi aussi tu as su donner
Ton travail toujours tu as assumé
Et ta famille tu as su abriter et protéger.

Mais, tout cela tu n'aurais pu mener
Sans Thérèse, ta fidèle épouse et Yolande et Delphine tes 2 filles à tes cotés
Ensemble, soudés pour lutter vous avez été
Petits enfants aussi étaient là pour vous apporter joie et gaieté.

Ces 30 années de pathologies,ensemble, vous avez affrontés
Mais en ce 1er jour d'été, de nous quitter tu as décidé,
Las et fatigué de ce combat tu en étais épuisé,
La maladie ainsi tu l'as laissée t'emporter.

Merci pour tous ces beaux moments de vie passés et vécus à tes cotés
Dans notre cœur et pensées à jamais tu es ancré
Telle les couleurs sur tes toiles couchées
Ta belle image dans nos yeux à jamais est gravée
Ainsi aujourd'hui,les notes de musique s'envolent et une nouvelle étoile est née

Tu as été l'attention de tous les derniers instants
Dans ta maison tu as vécu tes derniers moments,
De ton épouse, tes filles et petits enfants tu as pu avoir cet accompagnement
Pour vivre tes derniers désirs heureux et dignement
Et partir ainsi tranquillement au firmament.
Avec un dernier sourire de remerciement

Merci mon amour,
Merci papa,
Merci papi et beau-papa

        Au revoir jojo On t' aime Michel
Gérard LAPORTE
27 ans mon Gégé, 27 ans qu'on se connaissait...
Et on en a vu, on en a vécu... mais tu es toujours resté fidèle à toi même, dans les moments les plus difficiles.
Ta grande gueule ! tes colères, ton impatience mais surtout ta gentillesse, ton écoute, tes conseils...
Un ami vrai, un confident qui va nous manquer terriblement, et que nous ne verrons plus arriver comme une furie le matin dans son berlingot blanc, toujours pressé mais qui finalement restait des heures à parler de tout et de rien avec ton vocabulaire fleuri, tes expressions bien à toi. C'est une très grande page qui se tourne mais nous ne t'oublierons pas, tu resteras à jamais dans nos coeurs, avec une place bien à part.
En espérant qu'on se reverra un jour, et que là où tu te trouves désormais, tu puisses enfin être en paix.
Bonne continuation mon Gégé, prends soin de toi...